Essai Triumph Tiger 800 XCx par Triumphadonf

Essai Triumph Tiger 800 XCx par Triumphadonf

0 3070

Essai Triumph Tiger 800 XCx

Avant d’écrire mes impressions et faire le bilan sur cet essai de la Triumph Tiger 800 XCx version 2015, j’ai relu l’essai que j’avais réalisé de la première Tiger 800XC en 2011, à peu près dans les mêmes conditions. Vous pouvez aussi revoir la présentation complète des Tiger XC et XCx ici…

Franchement, je retrouve dans toutes les grandes lignes les principales qualités de la Tiger 800, à savoir une maniabilité exemplaire, une position de conduite et un confort extra, un moteur coupleux et incroyablement souple, un comportement sain en toutes circonstances et une polyvalence à toute épreuve.

Alors quelles sont les principales nouveautés des modèles XC et XCx 2015 ? Petite piqûre de rappel :

– la dernière évolution du moteur trois cylindres de 800 cm3

– des suspensions signées WP

– ABS déconnectable et même paramétrable selon le mode de conduite

Et en plus et rien que pour la XCx, on a des arceaux de protection moteur, un ordinateur de bord évolué, une sélection de modes Road ou OffRoad, des modes de conduite paramétrables par le pilote (Rain qui réduit la réponse de la commande des gaz, Sport pour une réponse plus vive et plus rapide), une fonction d’arrêt automatique des clignotants, un régulateur de vitesse, une béquille centrale, des protège-mains, un sabot moteur aluminium et une prise d’alimentation 12 V pour accessoires supplémentaires.

L’équipement est franchement complet pour ce modèle de Tiger, et notez qu’il existe la version XCA encore plus équipée, prête pour l’aventure.

2015_triumph_tiger_800_XCx_essai_TAD_12

L’essai de la Tiger 800 XCx en détail

1600 km parcourus, essai quasi-exclusivement routier, 98 km/h en moyenne, et consommation moyenne de 6,9 litres / 100 km.

Le premier contact avec la Tiger 800 XCx intimidera les pilotes de moins de 1,80m je pense, la moto est haute et pourra effectivement rebuter les plus petits. N’oublions tout de même pas que cette moto a une vocation tout terrain…  Je mesure 1,85 et je suis loin de poser les deux pieds à plat à l’arrêt, mais c’était en ce qui me concerne parfait, j’ai adoré cette position haute qui permet de « dominer » la route et voir au loin, avec un guidon légèrement plus haut et plus large que sur l’ancienne version.

Du coup j’en viens à un petit point négatif quant à la protection offerte par la bulle qui s’avère un peu juste dès qu’on dépasse les 120/130 km/h (surtout si vous être grand, cqfd). Sur des trajets routiers / autoroutiers de distances moyennes, cela suffira amplement, mais si vous envisagez des trajets plus longs cela peut être fatiguant. Quoi qu’il en soit, pour une utilisation classique et quotidienne c’est tout à fait satisfaisant, si vous ne visez que des grands trajets routiers une Tiger Explorer 1200 saura vous offrir ce supplément de confort.

La protection des mains et des jambes contre le vent est également très bonne, sous la pluie par contre on prend assez rapidement le bouillon au niveau du pantalon.

J’ai apprécié le confort de la selle et des suspensions WP tout au long de cet essai, les irrégularités de la route étant absorbées en douceur. La commande des gaz ride-by-wire participe également à cette sensation de souplesse, la moto réagissant à la moindre pression sur la commande, avec la souplesse et tout le couple disponible à bas et moyen régimes.

Rien à dire de plus sur le moteur dont l’agrément a encore été amélioré.

Les commandes restent pour moi perfectibles, il faut toujours lâcher le guidon pour activer les warning et la mise en route du régulateur de vitesse est difficile à actionner tout en conservant la main sur la poignée des gaz. Une fois mis en route par contre son utilisation est fluide est agréable.

En duo, la selle passager offre une bonne assise, légèrement surélevée par rapport au pilote pour une position encore plus haute et agréable. Les poignées sont pratiques et bien disposées.

Pour la partie route, le cahier des charges est largement rempli et notre Tiger 800 XCx offre tout ce qu’on peut attendre d’elle.

2015_triumph_tiger_800_XCx_essai_TAD_01

Pour la partie Off-Road, n’ayant pas particulièrement d’expérience en la matière et n’ayant pas roulé beaucoup dans ces conditions, je me garderai d’apporter un jugement catégorique.

La monte d’origine, à savoir des Bridgestone Battlewing, associée à une roue avant de 21 pouces, offre la possibilité d’un usage tout terrain à condition de rester sur sol sec. Dans ces conditions la moto, via des réglages réalisables à l’ordinateur de bord, va adapter son comportement : l’ABS est supprimé pour la roue arrière et reste actif sur la roue avant tandis que l’effet de l’anti-patinage est atténué.

Je n’ai pas l’expertise nécessaire pour juger de ces qualités tout terrain, mais j’ai le sentiment que ces possibilités augmentent encore la polyvalence de cette Tiger 800 XCx, qui s’avère donc rassurante et efficace dans tous les domaines.

Au final, cette Tiger 800 XCx ravira les motards qui ont l’occasion de s’offrir des escapades hors de nos routes goudronnées classiques, tout en leur proposant un niveau d’agrément exceptionnel pour un usage quotidien. Si votre usage est 100% routier, le choix d’une Tiger 800 XR sera plus adapté et cohérent.

 

AUCUN COMMENTAIRE

Répondre