Triumph Tridays Rumbler

Triumph Tridays Rumbler

Voici la préparation spéciale Tridays 2012 conçue par l’organisateur lui-même : Uli Bree. Vous vous souvenez sans doute des précédentes comme la Tridays Eleven en 2011 ou encore la Thunderbird Sports Special Tridays.

Le travail de Uli Bree, organisateur de l’événement, avec la collaboration de sociétés spécialisées comme LSL, met l’accent sur l’événement Tridays-Rumble qui marquera les Tridays 2012. Il s’agit d’un sprint de 400 mètres départ arrêté limité à 32 participants et avec élimination directe. Spectacle qui se veut avant tout amusant, le Tridays Rumble est ouvert aux inscriptions dans 4 catégories : air-cooled Triumph twin-cylinder, all Tiger-models, women’s class and a junior class.

Toutes les infos ici : http://www.tridays.com/EVENT-PROGRAMM/Tridays-Rumble.aspx

Revenons-en à cette magnifique moto dérivée d’un Triumph Scrambler classique : système de suspension avec une fourche inversée Öhlins avec amortisseurs réglables, beaucoup plus léger que le Scrambler grâce à l’élimination de certaines parties comme les flancs de carénage, les panneaux latéraux en aluminium, d’un guidon et de nouvelles roues à rayons qui sont en alliage, selle est complètement redessinée, pneus Pirelli 110/80-19 pouces à l’avant et 140/80-18 à l’arrière, freins plus puissants Magura-Super-Moto…

Tous les composants de conception et de la technologie utilisés pour obtenir le Rumbler Triumph sont également disponibles séparément, pour permettre à tous les fans de personnaliser leur moto.

 

8 COMMENTAIRES

  1. Woaw, il est magnifique, quelle belle préparation! Le Scrambler d’origine est bien trop clinquant; et ça nous prouve qu’une Triumph classique peut être moderne. 

  2. Ouin !!  Ouin  !!  Je veux la même. Encore un préparateur talentueux. Bon, les pneus à tétines sur route, je ne suis pas sûr, mais c’est une remarquable moto; pas une faute de goût, modifications judicieuses. Pour chipoter, un garde-boue avant un poil plus long peut-être.

  3. Magnifique préparation,qui rend le Scrambler bien plus excitant!!! je l’aurais bien dans mon garage celle-ci! l’engin est trés racé! félicitations à Uli Bree!!! c’est du bien beau travail!!!
     

  4. Splendide , la ligne est vraiment très réussie .
    Je reste sceptique sur les gommards a teutons , mais y’a que ça !. 

  5. Jolie brêle en effet, virer les origines et remettre de l’after catalogue, l’unique chemin d’aujourd’hui pour se faire valoir, une brêle de préparateur se négocie au prix de l’or ; pourtant j’aime bien le Bobster de Mécatwin, ça sent le bon boulot, étudié et fini, l’expérience quoi, plein de détails chiadés pas toujours visibles au premier abord, faudra voir le tarif…. Je bosse sur Bonnie et son carter de chaine épuré, niveau roue ar je recherche encore et toujours une jante, voir une roue AR de Thrux. Vu le 1290 KTM à Milan durant mes vacances à chercher du taf dans le coin, du lourd et du beau, négociable à 15900 sans reprise au jour de l’an, le prix d’une Bonnie améliorée contre un Spit au Merlin tappé pour une course de pylone, ya pas photo, c’est beau et futile, trop vu nos routes, mais détaillé, fignolé, accéssible aux courtes pattes et au premier venu, jusqu’au moment où il passe le bargraph des 6. Un aute monde parait -il….. 
    ps! mon mécano davant me disait toujours : tu veux une moto qui marche mieux, achètes en une!   

  6. Joli le Bobster Mécatwin, OK. En espérant que la taille du pneu avant ne nuise pas à la maniabilité ; on peut faire confiance au boss Franck DEPOISIER pour la tenue de route. Denis G. si tu as des news pour le prix, je suis preneur. J’attends depuis plusieurs mois une réponse concernant la Speedback (dispo, prix ..) @+

Répondre