Scrambler « Paris by Night » par Joinville Trophy

Scrambler « Paris by Night » par Joinville Trophy

Déjà présentée cette semaine par Motorevue ici, j’en remets une couche de manière à être certain que vous ne loupiez pas ce superbe Scrambler « Paris by Night » développé par la concession Triumph Joinville Trophy.

C’est une préparation unique sur base de Triumph Scrambler réalisée en partenariat avec Alert’Moto (site à découvrir ici…). Le moteur n’a subi aucune modification.

Voici liste des modifications effectuées pour parvenir à ce résultat : exit le silencieux d’origine remplacé par l’échappement Arrow disponible au catalogue Triumph. Rajoutez ensuite un guidon Tomaselli, des amortisseurs EMC, des roues et moyeux Kineo, des garde-boue raccourcis, un feu arrière et un support de plaque home made, une selle cuir retaillée, des clignotants Arizona et des repose-pieds LSL. Détail raffiné et  classe, le bloc compteur est intégré dans l’optique de phare.

Le prix tout compris, moto d’origine + pièces et accessoires est estimé à environ 17 000 €.

Plus d’infos ou demande de renseignements, contactez le concessionnaire Triumph de Joinville Trophy de Joinville-le-Pont (94).

40-42 rue Chapsal
94340 Joinville le Pont
01 43 97 65 90
http://www.joinville-trophy.com/ 

 

14 COMMENTAIRES

  1. Alors là… c’est le plus joujou de l’année! Changez plus rien elle est parfaite, enfin une vraie « moderne/classique »!

  2. Inspiration et talent sont présents. Encore une préparation de bon goût !!  Qui pourrait plaire à Denis GAILLARD, mais qui va aussi le faire râler à cause du prix !!

  3. trés belle moto,certes,certains trouvent mecatwin cher,là c’est du délire et le moteur n’est  même pas préparé alors qu’il l’est chez mecatwin

  4. Fangio a parfaitement raison au sujet de Mécatwin. Je le répète : les modifications apportées par Franck DEPOISIER ne portent pas que sur le look, mais aussi sur la dynamique (gain de poids, suspension, répartition des masses) et le rendement moteur (puissance en hausse, mais surtout plus de couple). Bref, un vrai travail de recherche, qui coûte du temps et de…l’argent. Mais le résultat reste pour moi, au-dessus de ce que je vois actuellement.

  5. La Bonneville GT – A1 ou le Scrambler de chez Mecatwin sont géniaux, mais rien de neuf depuis plus d’un an…
    on (je) rêve d’une Bonnie R de 80ch et les freins qui vont avec! 

  6. Pour Rato (et les autres) Actuellement, Mécatwin bosse dur sur un projet, mais je n’ai pas pu en savoir plus. J’essayerai de glaner des infos. @+

  7. Pour Rato et les autres (bis) : la nouvelle Mecatwin est arrivée !!  Vous pouvez la découvrir dans le dernier numéro de Café Racer en kiosque ce jour. Son nom : Speedback. @+

  8. Ok merci, je fonce chez mon libraire (au guidon de ma belle bonnie noire) et curieux de découvrir cette Speedback Mecatwin!

  9. trés sympa cette speedback,mécatwin a  encore frappé  très fort,et même si il n’y a que l’assise qui a été revue,on a l’impression que l’on découvre une nouvelle moto,reste à savoir le prix qui devrait être coquet,il me tarde de voir ce que vont faire nos amis italiens,par ce qu’en termes de préparation,ils ne sont pas les derniers,décidément cette triumph bonneville se prête merveilleusement à tous les changements,pas toujours d’ailleurs……..

  10. superbe réussite ,mis a part la selle trop longue a mon gout ,c’est la perfection !

  11. Pas faux Steeves ; je dirais même que ce type de selle n’a rien à voir avec un scrambler. Bon, depuis Joinville Trophy ne fait plus Triumph, hélas !!

  12. Grappig, soms lijkt het net of ze hun koppie zo scheef houden alsof ze willen zeggen “wat sta je nou te kijken, help eens even hi2&o!r#8e21; Mooie foto’s wederom. Liefs, Saskia

Répondre