Triumph Trophy 1200 – 1996 à 2003

Triumph Trophy 1200 – 1996 à 2003

Présentation de la Triumph Trophy 1200

En 1996 :
– Grand tourisme agile, avec le choix entre le fameux 3 cylindres 900 cc ou le coupleux 4 cylindres 1200 cc.
– Protection efficace avec un pare-prise et un carénage redessinés qui protègent encore mieux des intempéries.
– Des économies de carburant importantes résultent d’un choix de démultiplication finale plus longue : celui utilisé sur le Trophy 1200.
– Le style fluide accentue le confort pour les voyages longues distances.

En 2001 :
Vitesse, confort, longues distances : l’antagonisme dès la conception !
On dit que le voyage forme la jeunesse, c’est le cas lorsque l’on est aux commandes de la Trophy.
C’est le subtil mélange de performances, de confort et de classe qui font de la grande Triumph Trophy une machine si remarquable sur les longues distances.
L’attrait commence avec le choix du moteur. Sélectionnez l’incroyable puissance et la douceur soyeuse du quatre cylindres 1180 cm3 ou le caractère et la vivacité du trois cylindres 885 cm3.
Que vous choisissiez l’un ou l’autre, la Trophy vous dévoile facilement ses performances de haut niveau sans effort, ses aptitudes à la route et sa docilité.
Comme toujours, les détails font toute la différence.
Vous apprécierez la protection généreuse du carénage, de sa bulle et son confort de conduite dû à sa selle spacieuse.
Le système de valises intégrées aux coloris coordonnés existe aussi pour la nouvelle couleur Sunset Red.
La Trophy arbore fièrement une touche de classe tout en préservant une âme jeune.
Une tenue de route impeccable et des freins puissants vous garantiront un plaisir total sur les longs trajets que sur les routes tortueuses.

En 2003 :
Peu de motos de tourisme combinent la conduite sans effort sur de longues distances et un haut degré de manoeuvrabilité.
Avec la Trophy 4 cylindres, Triumph a créé une telle exception.
Un mélange savant déléléments essentiels : un généreux moteur quatre cylindres en ligne et une protection parfaite contre les intempéries grâce à son large carénage, une véritable sculpture.
La commande d’embrayage facile, la forte valeur de couple et l’excellente réponse de la poignée de gaz distillent une conduites sans à-coups alors que les suspensions, la hauteur du phare réglable, la position ergonomique de conduite, les valises d’origine et le confort donné au passager font de la Trophy bien plus qu’un simple moyen de transport haut de gamme pour deux.
Le beau et remarquable carénage, Azure Blue, Sunset Red ou le nouveau Graphite, confirme la Trophy comme une évidence de bon goût.
Quelle que soit votre disposition d’esprit, elle vous propulsera sans fin sur la route.

Evolution, millésime par millésime

Millésime 1996 :
C’est en 1996 que les Trophy 900 et 1200 sont complètement revues. Ce sont véritablement de nouveaux modèles :
– nouveau carénage intégral très ample et surmonté d’une bulle haute et large.
– grande ouverture latérale et double optique avec entourage chromé.
– deux petits coffres latéraux fermant à clé sont situés dans les flancs de carénage.
– valises rigides intégrées d’une capacité de 32 litres.
– nouveau tableau de bord avec cerclages chromés.
– renforcement du cadre (à cause du surpoids du carénage + la charge des valises).
– nouvelles platines de repose pied.

Millésime 1997 :
– nouveau collecteur d’échappement et nouveaux silencieux chromés.

Millésimes 1998 à 2003 : RAS à part les coloris.

Coloris

coloris_trophy_1200

Galerie photos Triumph Trophy 1200

Caractéristiques Techniques Trophy 900

Moteur
  • Moteur : Quatre cylindres en ligne disposés transversalement, quatre-temps, double arbre à came en tête, refroidissement liquide. 16 soupapes.
  • Cylindrée : 1180 cc
  • Alésage x Course : 76 x 65 mm
  • Compression : 10.6 à 1
  • Alimentation : 4 carburateurs MIKUNI à boisseau plat de 36mm. (KEIHIN à partir de 1998).
  • Allumage : Electronique digital à induction -12 V
Transmission
  • Transmission primaire : Par pignons
  • Transmission secondaire : Par chaîne à joints toriques type en X
  • Embrayage : Multi-disques à bain d’huile
  • Boîte : 6 rapports
Partie cycle
  • Cadre : Poutre centrale en acier à haute résistance
  • Bras oscillant : Double en aluminium avec excentriques de réglage de chaîne
  • Roue avant : 3 rayons 17″ x 3.5″
  • Roue arrière : 3 rayons 18″ x 4.5″ (92 et 93) puis 3 branches 17″ x 5.5″ après
  • Pneu avant : 120/70 ZR 17
  • Pneu arrière : 160/60 ZR 18 (92 et 93) puis 170/60 ZR 17 après.
  • Suspension avant : Fourche de 43 mm avec ressorts à double pas
  • Suspension arrière : Mono-amortisseur avec réglage de la précontrainte et amortissement en compression/détente.
  • Frein avant : 2 disques de 310 mm, étriers à 4 pistons (296 mm, étriers 2 pistons en 92).
  • Frein arrière : Mono-disque 255 mm, étrier double pistons.
Dimensions
  • Longueur : 2152 mm
  • Largeur : 760 mm (de 92 à 95) puis 790 mm
  • Hauteur : 1270 mm (de 92 à 95) puis 1350 m
  • Hauteur de selle : 780 mm (de 92 à 95) puis 790 mm
  • Empattement : 1490 mm
  • Angle de braquage : 27° / 105 mm
  • Poids à sec : 240 kg (de 92 à 95) puis 266 kg
  • Réservoir : 25 litres
Performances
  • Puissance max : 100 CV à 9500 tr/min (92 à 95) puis 105.7 CV à 8000 tr/min après
  • Couple max : 11 mKg à 5500 tr/min (92 à 95) puis 10.9 mKg à 5400 tr/min après

AUCUN COMMENTAIRE

Répondre