ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Compte-rendu de balade, de fiesta, de tout ce que vous voulez ! Des images, des vidéos, on veut tout voir !

Modérateur : lulu

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Le Pouzal
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 5437
Inscription : 31/janv./07 - 09:20
Moto : oui
Contact :

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Le Pouzal » 11/févr./12 - 13:30

A Montluçon, on s'arrête pour manger un truc. Mes surbottes ont craqué et pendouillent lamentablement autour de mes pompes. Les yeux rougis par le vent, les cheveux en bataille à cause de la cagoule, j'ai l'air d'un clochard. Je tremble comme une feuille. Il me faut 5 minutes pour descendre de la moto. J'ai du mal à marcher : les genoux sont raidis par le froid. j'ai besoin de 20m pour retrouver une démarche normale, le temps que la synovie redevienne liquide.

Le restau ferme dans 1/2heures. La serveuse à pitié, elle nous laissera 1/4h supplémentaire ! Je commande un thé qui sera bouillant (rhaaa lovely) et une fougasse que la vendeuse sur-réchauffe. J'aurai pu l'embrasser !

Je préviens Lulu de notre position. Il n'est plus chez lui, mais chez Rootzzz. Le réseau téléphonique est aléatoire et seuls les SMS semblent passer. 1000n peste. Y en marre, elle veut arriver !
Je la calme en lui disant qu'on gagne 20km. Le GPS indique 1h00. Mais je sais que les derniers km se font sur une départementale qui passe par des forêts. Va falloir faire gaffe.
Et effectivement, si la route est dégagée, elle est régulièrement barrée par des zones sombres qui se révèlent glissantes. La neige en journée a fondu sur le goudron et regelée à la tombée de la nuit. On doit rouler plus doucement.

La moyenne chute. L'heure d'arrivée indiquée par le GPS ne cesse de retarder. 21h00, puis 21h30.
A 22h00, on est au lieu de rendez-vous. On s'arrête. J'appelle Lulu. Il ne répond pas, je tombe directement sur le répondeur. Idem pour Rouste.
On est au milieu de la cambrousse, il gèle à pierre fendre, on est crevé et frigorifié, je ne sais pas où est la ruine au Rouste... 1000n commence à aiguiser la hache qui servira à me décapiter...
Le téléphone sonne au moment où 1000n me force à m'agenouiller, la tête sur le billot. C'est Lulu, il vient nous chercher !

Il nous guide façon contre la montre jusqu'à la ruine de Rouste. Tout le monde est là et nous attend pour manger. C'est dire l'ambiance : "il était temps !", "dépêchez vous, on a faim !", "c'est la dernière fois qu'on les invite, ceux là !", etc.

Je suis déboussolé, j'ai encore le bruit du vent dans le casque, le froid qui me raidit le corps (pas la teub, elle a disparu dans sa coquille, façon escargot), les good vibrations de la Tiger dans les mains, et j'ai du mal a saluer tout le monde. Arf, il fait chaud ! Je me colle à tout ce qui est source de chaleur. On me sert un grog. L'alcool m'achève. On me montre les mob tunées pour la sortie de demain. On me tend une assiette pour que je mange. Le dessert suit dans la foulée. Freddy est venu avec un gâteau au chocolat bon à damner un saint. Argl, c'est bon !

Minuit, Lulu prend la XLM, moi la Tiger, 1000n suit en voiture avec Ma'me Lulu et on va se pieuter.

Je sombre dans un coma profond.

Mais j'ai chaud !
Conditions de merde idéales

Avatar de l’utilisateur
YOPSOLO
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 5509
Inscription : 10/févr./07 - 12:17
Localisation : Vendée

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par YOPSOLO » 11/févr./12 - 14:05

:love:

On dirait du Jack London :top: :o) :o)
Il existe une différence entre connaitre le chemin et, arpenter le chemin ...
Que l'astuce soit avec vous.

Avatar de l’utilisateur
Le Coyote
Cador
Cador
Messages : 9975
Inscription : 12/avr./08 - 17:11
Moto : Tank à peau de bête
Localisation : Vikingland

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Le Coyote » 11/févr./12 - 14:24

Si je suis élu président, je fais ériger illico une statue à ce bô couple au milieu de Val. :>


Pouz :zen: :o)
Image

Avatar de l’utilisateur
BlackSpeed
Bonne moyenne fiston
Bonne moyenne fiston
Messages : 2359
Inscription : 10/févr./07 - 21:21
Moto : BMW k75 Ourench Monquy
Localisation : Melbourne

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par BlackSpeed » 11/févr./12 - 14:24

Sauf que le Pouz' il l'a vraiment fait lui ! ;-)

Pouz', c'était donc pour ça que vous vous êtes trainé la teub et qu'on à du attendre si longtemps avant d'enfin manger nos tagliatelles à la carbonara ?... ;o)


Hâte de lire le retour ! ;-)
Je sais, ça énerve...


"Moins elle avait de but et plus sa vie prenait de sens."

Avatar de l’utilisateur
Pudépié
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 6911
Inscription : 6/févr./08 - 23:14
Moto : Non, merci...

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Pudépié » 11/févr./12 - 14:28

Le Coyote a écrit :Si je suis élu président, je fais ériger illico une statue à ce bô couple au milieu de Val. :>
Pouz :zen: :o)
Lulu va pas être content.
"le massif du Vercors"©

Avatar de l’utilisateur
Rootzzz
Modo, c'est bien comme boulot ?
Modo, c'est bien comme boulot ?
Messages : 3140
Inscription : 22/sept./09 - 16:49
Moto : raide
Localisation : Rive Gauche

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Rootzzz » 11/févr./12 - 15:04

Roh putain
Respect
Je suis à 2 doigts pour lancer un appel de fond pour vous offrir un berlingo chauffé avec 2 mobs dedans :D

filou19
Modo, c'est bien comme boulot ?
Modo, c'est bien comme boulot ?
Messages : 3236
Inscription : 24/sept./09 - 20:51

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par filou19 » 11/févr./12 - 15:20

Rectification : Pouz et sa dame ne devraient pas nous inspirer du respect mais de la terreur car je crois à lire et relire que ce sont des fous %-9 :love:

Avatar de l’utilisateur
lulu
Bonne moyenne fiston
Bonne moyenne fiston
Messages : 2398
Inscription : 10/févr./07 - 17:13
Moto : Speedtona Rootzzzée
Localisation : Plateau de Millevaches....
Contact :

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par lulu » 11/févr./12 - 15:30

Put' c'est sur qu'il était difficile pour nous d'avoir pu imaginer ce que vous aviez vécu :shock: :shock: :shock:
La résistance de certains humains n'a vraiment pas de limites :zen: :zen:

Et dire qu'il a fallu que j'insiste lourdement pour qu'ils acceptent de dormir dans un lit sous une couette, dans une pièce chauffée, aprés ce voyage dantesque, ils voulaient planter la tente et bivouaquer dans le jardin de JSeb et Domi...
Je ne regrette pas d'avoir insisté.....
Pouz', 1000N :love:

Nous attendons avec impatience la suite (quoique je pense qu'un passage ne va pas être à mon avantage :oops: :oops: :oops: )
Image
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute...

Avatar de l’utilisateur
Le Pouzal
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 5437
Inscription : 31/janv./07 - 09:20
Moto : oui
Contact :

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Le Pouzal » 11/févr./12 - 16:19

Photos d'un peu tout le monde. J'ai pas sorti mon appareil de tout le WE. JE sais, et j'ai honte :oops:



Réveil aux aurores (en hiver, elles sont tardives, les aurores :hihi: )

Café, puis caca et je descends aux motos.

Le soleil fait gagner quelques degrés. Mais on est encore largement en dessous du 0. -15°, si ma mémoire est bonne.

JLuc essaye de démarrer sa XT.
Plageman essaye de démarrer ses mobs.
JLuc démarre après 10 minutes de kickage, les cavaliers de l'apocalypse déboulent par le "pot d'échappement". Le barrouf est tel, que Plage' n'entend plus ses brèles et du coup, n'arrive pas à les démarrer.
Il renonce.
La XT cale.

Je me dirige vers la XLM et tente de la démarrer. Le kick s'enfonce au ralenti. Flub... flub... flub... Je suis en bas. Dedieu ! L'huile a figée !
Je tente le démarreur : gnignigni... gni... gni... ... La batterie est gelée aussi, l'huile trop épaisse, le démarreur n'arrive pas à tourner assez vite pour démarrer l'engin.
Je tourne la XLM pour la positionner perpendiculairement au soleil. Histoire de chauffer un peu le moteur. C'est top, le moteur est rouge, ça va pas attirer la chaleur, ça...

Je m'approche de la Tiger. Je regarde le niveau de l'huile par le hublot. Elle monte en 5 minutes... Merde, elle aussi est figée !
J'imagine déjà Chevelu, hilare, se foutre de ma gueule et de ma merde injectée. L'injection c'est de la meeeeerde !
Je mets le contact, je serre les fesses, tire l'embrayoire et appuie sur le démarreur. La batterie Hawker se réveille, le démarreur fait un tour et...
Braoum, la Tiger démarre !
Dedieu, elle a jamais démarré aussi vite !
On sent que le moteur peine, mais il tourne. L'huile se fluidifie pendant que le ralenti se traquillise.

Je retente un démarrage de la XLM : je tire le levier de décompresseur et actionne le démarreur. Il tourne plus vite. Je le laisse tourner pendant quelques seconde. Histoire de défiger un peu l'huile.
Puis je démarre normalement. La batterie crache ce qu'elle peut. Le démarreur tourne au ralenti, le câble de starter est tendu comme un arc. Gni gni gni... gni et merde... gni gni broum ! Le gromono se réveille. Le ralenti monte à 2000 tours, redescend, remonte, puis joue au yoyo les 5 prochaines minutes. Mais il ne cale pas.

Je passe devant JLuc qui se muscle le mollet droit en kickant comme un sourd.
- tu sais pourquoi j'ai choisi la XLM ? Parce qu'elle a un démarreur.
Chevelu se marre : "vas-y, rajoutes en une couche !"

2 heures après, toutes les motos/mobs ont démarré. Les "concurrents" sont tous prêt à road booker. Je propose à Emile, le fils de la Lulu family de monter sur la Tiger, vu qu'il n'y a plus de mob dispo. Il hésite puis accepte. Lulu change de couleur. C'est fou ce qu'un père peut s’inquiéter pour son gniard :hihi:

On est parti les derniers. Je ne m'inquiète pas, c'est pas une course. La route est gelée, verglassée, enneigée, ... Avantage aux engins légers. Les 250kg de la Tiger vont sûrement pas me permettre de me déplacer rapidement sur ce genre de route. 1000n suit en XLM, pas plus pressée que moi.

J'alterne les coups d’œil au roadbook, au compteur kilométrique et à la route. Finalement, c'est assez simple. Suffit de synchroniser ce que dit le compteur aux indication du book.
Je roule pépère, je dois friser les 40 km/h en pointe. La plupart du temps, je suis en seconde. Heureusement, j'ai mis une couronne plus grande à l'arrière. Je suis en 52, au lieu de 48 dents. La Tiger arrive à repartir dès 1500 tours. Du coup, j'arrive à rouler tout doucement en 2nde.



Tiens, je double des brélons. Il y a donc plus lent que moi :D
Mme Lulu, puis Rouste et sa dame, qui pédalent dans les montées. Un peu plus loin, un groupe de brèle est arrêté. Plagegirl est par terre, avec son homme et d'autres pilote autour d'elle. Bordel, qu'est-ce qui s'est passé ? Une gamelle ? Une glissage ? :shock:

Je m'approche. Plage' me dit que Mme a fait une hypoglycémie. Je lui conseille d'appeler Lulu.
Plein de monde tourne autour de nous maintenant. Je n'ai rien de sucré sur moi. Mme est recouverte par quelqu'un. Elle est consciente, parle distinctement. Je ne vois pas ce que je peux faire de plus. Je m'éloigne.

Un peu plus loin, je croise Chevelu, qui pousse son mob side kité mais poussif. On discute 5 minutes, puis on continue. Arrive le croisement avec un cimetière. Vitesse noire est là, prend des photos. Il s'amuse comme un fou. Sa brèle est rincée, il doit pousser quand ça monte, il n'a pas de chaine de vélo et ne peut donc pas pédaler. Mais il s'éclate !
Ma foi :top:

Image

Je continue, toujours tranquillement.
Le roadbook indique une piste, impossible aux voitures, sauf éventuellement le Pajero.
Je m’arrête devant ladite piste qui descend, complètement enneigée. 1000n change de couleur.
Je fais descendre Emile (qui est passé du rose au bleu, tellement il a froid), histoire de ne pas à avoir à annoncer à ses parent qu'il est mort écrasé sous la Tiger dans une flaque d'eau gelée...

Pas la peine, la Tiger accroche bien. 1000n est pas rassurée, mais elle suit.
Emile remonte, je reste en 1re, 2 pieds au sol. La piste tourne puis remonte. 1000n glisse et se vautre. Elle râle, peste et jure. On relève le brélons.

50m plus loin, rebelote, la XL est au tas. 50m plus loin, je vois 1000n qui part dans tous les sens, quitte la piste pour s'arrêter juste devant la clôture d'un champs ! Elle jure ce qu'elle peut, limite shoote dans la bécane et me dit de la sortir de là, elle en a plein le cul, etc.

Je déplace la XL, la place dans le bon sens. La piste remonte pour rejoindre la route. 1000n passe devant, elle veut que je vois pourquoi la XL part sans qu'elle ne s'en rende compte.
Elle fait 30m, la roue arrière commence à patiner, glisse vers la gauche, oblige 1000n à tourner le guidon en butée et la XL se vautre dans la poudreuse.

Bon, ben le Heidenau est vraiment nul dans la neige !

BlackDam est sur la route, nous rejoint. 1000n continue à pied, pendant que je monte la XL sur le goudron. La roue n'accroche absolument pas dans la pente et m'oblige à pousser la XL. Je monte ensuite la Tiger. Emile se réfugie dans la voiture pour se réchauffer.

On attend le reste de la troupe. Lulu s'inquiète. Personne n'arrive et je lui ai dit que je trouvais la piste limite pour des brélons à pneu route. Il tourne ne rond, saute sur Trident qui vient d'arriver avec sa XR400. Il lui pique sa brèle pour aller chercher les disparus.
1/2h après, tout le monde est présent. Tous se sont perdu à un moment ou l'autre. BS s'est gouré de piste, une grande partie des Donf l'a suivi. L'autre partie s'est paumé un peu plus loin en tournant trop tôt.

Il est tard, Lulu décide d'arrêter le book, on va manger, se réchauffer et se diriger vers le lieu de bivouac. Mme Rootzzz a été amputé des 2 pieds. De toute façon, ils étaient tellement gelés, qu'ils ne servaient plus à rien.
Image

A la fin du repas, on remballe. 1000n et moi, on décide de visiter le coin en tournant autour des lacs du coin, avant de rejoindre le bivouac. Lulu en profite pour renverser la XLM puis, un peu plus tard, la Tiger en faisant une marche arrière avec son camion. La XL a juste un feu fêlé, la Tiger a le guidon plié. Ch'uis sûr qu'il se venge d'un truc... :-Q

On se perd un peu, je retrouve le lac de gnagna Gelas puis St Marc machin où on doit se rendre. On arrive au lieu de bivouac, au bord du lac de gnagna Gelas.

Le paysage est superbe, sauvage, hors du temps et désert. Y a juste un troupeau de donf qui se réchauffe autour du feu.
Image

Image

Lulu a vu les choses en grand et a commandé 4 stères de chêne pour faire du feu !
Image

5 tentes seront montées, dont le palace 12 chambres/piscine/spa de Rouste, fraichement acheté et déballé. Pas de bol, la tente est déchirée. Pour une fois que la LEM n'est pas avec moi...

Le soir, on va manger à St Marc machin. Je ricane intérieurement en entendant Lulu dire qu'il a demandé à un homme orchestre d'animer la soirée. Ca va être chouette, tient...

On se gave, le repas est bon. Le service se barre avant la fin, ils ont d'autres trucs de prévu. On est sur le cul, mais on se débrouille sans eux. Arrive l'homme orchestre, avec son accordéon. Je crains le pire...

Le gus se lance, et là, c'est la révélation : son engin est raccordé à un synthé, lui permettant de simuler tous les instruments. Guitare, saxo, piano... tout y passe. Et Chris est survolté. Il se déchaine et nous fait la totale : Téléphone, Johnny, les vieux classiques, une de ces compositions... Il est capable de foutre le feu à une soirée comme personne. Je n'ai jamais autant rigolé en concert ! Ce type est un délire vivant !
On picole comme des trous, Plage' chante et danse comme un bagnard à peine gracié ! Chris est possédé, il ne s'arrête jamais ! On est obligé de lui demander de finir, parce qu'on va partir se pieuter. A contre cœur, il s'exécute. Rouste pionce depuis 1 bonne heure, Freddy lutte pour ne pas sombrer, Pierre s'est déjà pété les dents sur la table en ne se tenant pas la tête.

JLuc est bourré comme un coin, manque de beugner sa bagnole contre le camion de Chevelu qui s'est garé comme un parisien, mais parvient tout de même à nous ramener.

Je m'effondre dans mon duvet et je sombre dans la seconde.
Conditions de merde idéales

Avatar de l’utilisateur
Plagegirl
Ayé j'ai survécu !
Ayé j'ai survécu !
Messages : 30
Inscription : 8/févr./07 - 21:43
Localisation : Marseille

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Plagegirl » 11/févr./12 - 17:41

trop bon !! :D

Avatar de l’utilisateur
Le Pouzal
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 5437
Inscription : 31/janv./07 - 09:20
Moto : oui
Contact :

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Le Pouzal » 11/févr./12 - 20:23

J'avais une crainte.
Enfin... 2 craintes, en fait.
La première est que mon tapis de sol gonflable crève. Comme ça m'est arrivé au Costa Rica. Sauf qu'au lac Gnagna Gelas, il fait pas 30°.
Plutôt -30...
Mébon, le tapis de sol a tenu :top:
La seconde, c'est que mon duvet ne suffise pas. J'ai déjà eu une mauvaise expérience avec le Valandré, par à peine -5°.
Ben en fait, j'ai super bien dormis. J'ai eu chaud, je me sentais bien.

Par contre, au réveil, j'en ai vu 3 autour du feu qui n'ont pas eu cette chance ! Mr et Mme Plage, dont le matelas pneumatique a crevé. Et Vitesse Noire dérangé la nuit par des, heu... trucs inavouables. Du coup, il a rajouté du bois toute la nuit.

Je place la XLM près du feu, histoire qu'elle démarre plus facilement. Je range mes affaires sur la Tiger, j'enfourne un morceau de gâteau de Freddy. Tudieu, c'que c'est bon !

La XLM démarre au quart de tour. Le truc du feu, c'est pas mal !

On fait nos adieux. Lulu remonte la pistouille avec la XLM, vu que 1000n n'a pas envie de commencer le retour par une gamelle. On enquille la route. On a réussi à décoller à 9h30. C'te fois ci, on devrait arriver avant la nuit.
1/2 heure plus tard, 1000n m'annonce que ces gants chauffants ne fonctionnent plus. On s'arrête sur la place de l'église. Il commence à neiger. Pendant que je cherche la panne, on entend l'angélus dans l'église. Ben le miracle n'a pas eu lieu, j'ai pas pu réparer les gants. Après avoir changé les raccords, viré le fusible et le porte fusible, je me suis rendu compte que les fils chauffants eux même avaient cassé. Et ça, ça se répare pas.
1000n sort ses moufles, qu'elle avait emmené au cas où, pendant que je remballe les outils. La neige a commencé à recouvrir la route...
Les SH/PVH passent par là, nous saluent puis repartent. Faut dire que j'étais pas causant, inquiété que j'étais par la perte des gants chauffant. J'espère que les moufles permettront à 1000n de ne pas perdre des doigts. C'est des moufles grand froid, très épais (il doit y avoir 5cm de garniture sur le dessus des gants).
On est seul, il est 11h00, on est toujours en Creuse.
Adieu le retour de jour...

Par chance, la neige cesse. Mais en contre partie, le froid est de retour ! Ca fait un peu comme dans "The day after" : des trous de froid venant directement de la stratosphère, gelant tout sur leur passage. Bon, ok, on n'a pas eu du -85°, mais quand même, la différence est flagrante ! Dès que les nuages ont disparu le froid est devenu plus mordant !

Le trajet de retour passera par Clermond. Sauf que je ne me souvenais plus qu'avant Clermont, y a plein de montagnes... Et que putain, ça fait froid, là haut...
A chaque passage d'un "sommet", je crois voir la descente sur Clermont. A chaque fois, je déchante. Et je ne vois plus la fin de cette partie...

On passe par une station de ski. Plein de panneaux, plein de voitures, plein de neige. On croise des randonneurs à raquettes. Et puis enfin ! On commence à descendre sur Clermont ! Je vois la plaine sous le soleil, il va faire plus chaud !

On traverse la ville. Je veux faire le plein, mais je ne trouve que du E85 ou du SP98. foin de SP95 ! Bordel, la XL est bientôt sur réserve !
Je ne trouves pas de ZI, de supermarché ou de station ! D'un coup, je me retrouve sur l'autoroute ! Bordel, c'est quoi ce truc !
On prends la première sortie, on fait 15 bornes et on trouves enfin une station. Je rajoute 24L dans la XLM. Juste avant la réserve !
Par contre, il ne fait pas plus chaud. Pas du tout, du tout ! Le froid est aussi mordant qu'en montagne !
On s'arrête à Thiers pour casser la croute. Je change de chaussettes, les Woolpower sont moins chaudes que les Yeti. Et là chaque degré gagné est à prendre ! Je mets toutes les couches que je peux mettre. J'ai 2 cagoules, les gants et sous gants, les surbottes et pour les jambes, j'ai de la feutrine piquée à Lulu, que je fixe avec des sangles autour des cuisses. Je ressemble à rien !

1000n tient le coup dans ses gants. Elle n'a aucune dextérité avec, ne peut pas mettre le cligno sans démarrer, klaxonner sans passer en plein phare ! Mais elle a presque chaud. Enfin, les doigts ne gèlent pas.

La route est plaisante, mais longue, au moins ça occupe l'esprit. On passe les monts du lyonnais et on débarque à Lyon. A partir de là, on a décidé d'enquiller par l'autoroute. D'accord, c'est chiant, mais de toute façon, la route normale est aussi chiante. Au moins on gagne du temps. Le vent s'est de nouveau mis à souffler, refroidissant encore plus l'atmosphère.

On arrive à Chambéry de nuit. Bien entendu, la XLM ne permet de déclencher le péage et on est obligé de demander une intervention pour payer. La misère...

A la sortie de Chambé, même punition, impossible d'avoir un ticket, même en appuyant sur le bon bouton. Faut encore appeler l'assistance. C'est bô l'automatisme... :hum:

Après un café à Albertville, on attaque la monté. J'ai toujours froid, j'arrive pas à me réchauffer, malgré les 2 cafés. Tant pis, je sais que la température va se refroidir avec l'altitude, mais je commence à en avoir plein le cul de rouler. Alors, on va pas planter la tente ici !

On remonte donc, d'abord par la 2x2 voies. Juste avant Moutiers, en plein virage, la Tiger saute sur quelque chose. Elle louve pendant quelques mètres avant de se stabiliser. Reuh, qu'est ce que c'était ? La neige a fondu, faisant une coulée qui s'est transformée en glace la nuit venue. Ca promet pour la suite !

Heureusement, on connait la route et je ne reverrais pas de poche de glace au milieu de la route ! Celle ci a même été dégagée après Bourg Saint Maurice. On n'a pas glissé pendant la montée. Nickel. PAr contre, qu'est ce que ça caille ! Plus on monte, plus ça pèle !

On arrive à l'entrée de Val d'Isère. Le plus dur reste à venir. J'ai trop froid pour monter les chaines sur les motos. Tant pis, on tente la monté sans être équipé. Si ça merde, je les mettrais.
Ca passe bien jusqu’à ce qu'on arrive au centre ville. Là, le goudron fait place à la glace et aux ornières. Je roule les 2 pieds par terre, et passe mon temps à regarder dans les rétro pour voir si 1000n suit toujours.

A 1 km de la maison, elle s'arrête et éteint le moteur. Je fais demi tour. Qu'est ce qui se passe ? 1000n est à bout. Elle a peur de se bourrer, elle n'arrivera pas à retenir la XL si elle glisse. il faut qu'elle s'arrête 5 minutes.

On reprend la route. 10 minutes après, on attaque la dernière pente qui mène à la maison. 1000n s'arrête en bas, je devrais rentre la XL. POur le moment, je m'occupe de la Tiger. Je prends de l'élan, au bout de 10m, la Tiger se met en crabe et je dois jouer de l'embrayage pour continuer à monter sans me mettre au tas.
Je descends pour récupérer la XL. Elle patine dès les premiers mètres. Ce pneu est vraiment pas adapté à la neige ! Je redescends, prend 50m d'élan et entame la monté à 50 km/h. La XL se met aussi en crabe, mais finit par monter.
Je m'arrête, ôte mon casque et le froid me saisit de suite : les poils de la barbe gèlent immédiatement, ainsi que les poils du nez. Y a pas à dire, ça doit cailler !
Et effectivement, la sonde extérieure de la chaudière indique -20° !
Je tanke les motos dans le garage, je dégage les affaires et monte allumer le feu. Bordel, je suis frigorifié ! Il est 22h00. On a encore roulé pendant plus de 12 heures...

Tient, j'ai mal au nez... Dedieu, j'ai le bout du nez qui a gelé !
Faut vraiment que je revois mon matériel de fond en comble !
Conditions de merde idéales

Avatar de l’utilisateur
lulu
Bonne moyenne fiston
Bonne moyenne fiston
Messages : 2398
Inscription : 10/févr./07 - 17:13
Moto : Speedtona Rootzzzée
Localisation : Plateau de Millevaches....
Contact :

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par lulu » 11/févr./12 - 20:40

Put'.....ça, c'est de l'hivernale !!!
Christophe, 1000N, encore un fois :zen: :zen: :zen:
Et merci pour ce bô récit :top: :top:
:love:
Image
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute...

Avatar de l’utilisateur
Plageman
J'vais tous les pourrir !!!
J'vais tous les pourrir !!!
Messages : 5438
Inscription : 8/févr./07 - 21:28
Localisation : Bouches du Rhône

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par Plageman » 11/févr./12 - 20:52

Ben mon gars :oh:

Allez, courage! T'as un an pour monter un attelage sur ta Mégane RR et bricoler une remorque à deux motos :hihi:

Avatar de l’utilisateur
bykefred
Allez on y croit !
Allez on y croit !
Messages : 4386
Inscription : 2/févr./07 - 23:04
Moto : honda 750 four
Localisation : VTF

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par bykefred » 11/févr./12 - 21:50

le POUZ,1000N. heuuu.un morceau de gateau :?:
un anniversaire.c est juste un an de gagné sur le passé et un de perdu sur l avenir .

Avatar de l’utilisateur
BlackSpeed
Bonne moyenne fiston
Bonne moyenne fiston
Messages : 2359
Inscription : 10/févr./07 - 21:21
Moto : BMW k75 Ourench Monquy
Localisation : Melbourne

Re: ELEPHANTADS 03/04 et 05 Février 2012

Message par BlackSpeed » 11/févr./12 - 23:45

:zen:

et au fait, Pouz a raison, merci Christine pour ces 2 gateaux au chocolat à tomber par terre !!!
Je sais, ça énerve...


"Moins elle avait de but et plus sa vie prenait de sens."

Répondre