Trophy 1200 par Carlo Talamo

Trophy 1200 par Carlo Talamo

2 537

La Trophy 1200 présentée dans cet article  a été construite en septembre 1991 et a un riche «historique», en particulier pour Triumph Italie :

– c’est la première Triumph moderne importée en Italie, et sans doute la dernière millésimée 1991 qui y circule encore aujourd’hui;

– elle appartenait à Charles Talamo, c’est sa première « spéciale »;

– elle a été exposée au Salon de la Moto de Milan en 1991 lors de la présentation de la nouvelle gamme Triumph par l’importateur italien Numero Tre;

– elle a été utilisée pour les essais d’homologation du modèle en 1992 (Ministère des Transports).

Contrairement aux Trophy 4 (1200) produites à partir de 1993, le premier moteur en 1991 n’est pas bridé et délivre 125 ch (mesuré à 115CV dans les magazines de l’époque) contre 108CV homologués pour les modèles plus récents. Pour vous donner une idée, le propriétaire affirme que sa Trophy de 1991 passe encore allègrement les 240 km/h aujourd’hui…

Retrouvez toute l’histoire de cette Trophy particulière racontée par son propriétaire, Carlo Talamo à cette adresse : http://www.fedrotriple.it/trophy-1200-talamo.html

Et si vous voulez retrouver d’autres images et infos sur la Trophy 4, cette page de TAD lui est entièrement consacrée…

2 COMMENTAIRES

  1. Chose étonnante pour une septembre 91, le guidon ne me semble pas d’origine et ressemble à des demi-guidons de sprint. J’ai aussi fait la transformation sur la mienne d’avril 1992, qui a donc le même moteur. Les guidons d’origine sont des « sport » plus bas de 7 cms.
    en ce qui concerne la puissance, je ne sais combien elle a et j’apprends qu’elle développe 125 cv. c’est bien. ça suffit largement et ça pousse « velu »…. ;-) surtout avec une couronne augmentée comme sur WM (WonderMémère pour les intimes, ma belle)

    JN

  2. Les demi-guidons semblent en effet ceux des Trophy à partir 1993 c’est-à-dire identiques à ceux des Trident. (et accessoirement de la Trident-Sprint apparue en 1993)

Répondre