Project Enigma 1050

Project Enigma 1050

Enigma 1050… Derrière ce nom pour le moins énigmatique se cache un projet très original à l’initiative d’un véritable passionné britannique de moto : Jim Lindsay.

Bossant dans l’informatique à la base, il gagne également sa vie comme journaliste, en particulier en freelance pour la presse moto. Il a voulu donner corps à son rêve en combinant le savoir faire de différentes pointures de la moto, tous spécialistes d’un domaine particulier :

– la construction du cadre est confiée au savoir faire de Tigcraft, petite entreprise  de Dave Pearce possédant une solide réputation (www.tigcraft.com),

– des suspensions K-Tech, fondée en motocross coureurs Taylor Chris et Ken Somerton.L’Enigma 1050 va se voir dotée d’une fourche avant KTR3 en provenance direct de championnat superbike, et d’un amortisseur arrière 35DDS (www.k-tech.uk.com),

– tous les composants usinés spécialement pour l’Enigma 105à viennent de chez Promach(www.promach.co.uk),

– roues en fibres de carbone Dymag (www.dymag.com).

– système de freinage dans son intégralité est fourni par le constructeur AP Racing de Coventry au Royaume-Uni.

– réservoir de carburant en alliage et moules pour la carrosserie en fibre de carbone par Terry Hall, spécialiste reconnu en la matière.

Objectif : produire une moto de route qui reste confortable pour un usage quotidien, mais qui compte-tenu de l’équipement sera très à l’aise lors d’une journée de piste.

L’équipe est donc constituée en octobre 2011. Une Triumph Speed Triple 1050 de faible kilométrage est achetée et dépouillée pour ne garder que le moteur, l’échappement et le circuit électrique. Rapidement, le cadre est usiné et il accueille le bloc Triumph. C’est ensuite le bras oscillant, la fourche, les roues carbone et les premiers travaux sur le carénage qui débutent.

La date cible pour l’achèvement du prototype est avril 2012 et les tests initiaux seront effectués sur l’exigeant circuit britannique de Cadwell Park.Toutes les entreprises impliquées dans le projet sont de petite taille, ce qui permet une grande flexibilité et une intéressante réactivité. Jim Lindsey, à la tête du projet, indique que deux études de marché ont déjà été réalisées et que s’il y a suffisamment d’intérêt de la part du grand public, ils tenterons de vendre des modèles construits entièrement ou alors en kit. de production dans les deux kit et prêt sous forme construite.

On suivra de près ce projet sur TAD, mais vous pouvez en savoir plus sur le site officiel : http://enigma1050.co.uk/

5 COMMENTAIRES

  1. une chose que je ne comprend pas, il ont commencé par un speed triple Café Racer a phare rond super cool donc il aurais du s’ arrêtée en 2006, et ben non chez triumph il on fait for il on japanisez les suivantes façon GSF avec plastique sur le réservoir avec régime + haut iiiiii(berk). fini les caractères a mi régime (l’ arrachage de bras), et là ça ne ressemble plus a une triumph, il on piquée la cadre a ducati qui est « assez fragile, je parle en connaissance de cause » et le look de la MT01. Il vont peut être nous maître des jantes a rayon aussi

    ps:ne faite pas attention au faute j’ais du mal sur un pc c’etait juste un avis

  2. Ben… Moi j’aime bien :-)
    Même si dans le genre (esthétique) je trouve la Warbird de chez LSL plus réussie.
     
    Bon. ‘Faut que je trouve un moyen de mettre un moteur de Speed 2005/2010 dans ma Daytona 675!

  3. Bon, en fait j’adore. Fût-ce japano-mv-ducatien.
    Mince, j’en veux une :-p

  4. Hé Enigma tu peux nous concocter un roadster pour Noël? Dans la crèche entre Bimota et Martin!

Répondre